On en parle !

réagissez pour du changement

1/6
Le logement, un investissement à long terme

Acheter son appartement, aménager une grange, construire la maison de ses rêves, voilà un projet porté par beaucoup de belges.

Aujourd’hui, les taux d’emprunt hypothécaire sont historiquement bas. Contracter un emprunt diminue considérablement la charge d’emprunt mensuelle et permet donc de songer sérieusement à un investissement immobilier ! Par ailleurs, les intérêts sur les carnets d’épargne n’ont jamais été aussi bas…

Rénover ou construire un logement, quelle rentabilité ?

Rénover un bien immobilier permet de devenir propriétaire à moindre coût, quitte à améliorer progressivement son logement quand le budget le permet.

Cependant, faire construire comporte également des avantages significatifs quant au coût total de votre habitation sur plusieurs dizaines d'années.

Ces dernières années, les techniques et les matériaux de construction ont en effet connu une évolution et une amélioration considérables. Un nouveau logement procure à son hôte un confort de vie maximal et durable. Grâce aux exigences drastiques désormais en vigueur dans la construction neuve, vous pouvez réaliser des économies énergétiques importantes et, à long terme, économiser un montant non négligeable sur les frais engendrés par votre logement.

Quel que soit votre choix, l’acquisition d’un bien immobilier est un investissement durable qui vous offre une plus-value très intéressante en cas de revente. La hausse moyenne de l’immobilier étant d’environ 5% par an, faites le calcul sur une longue durée… En vingt ans, théoriquement, la valeur initiale du bien immobilier aura doublé.

Louer un bien immobilier, une bonne affaire ?

Un bien immobilier est en outre un excellent placement pour s'assurer un complément de retraite suffisant.

Si l’achat d’un logement est réalisé dans une telle optique, quelques règles devraient en garantir une jouissance sereine :

  • Cibler un quartier et se fixer un budget
  • Evaluer le potentiel locatif du bien
  • Valoriser les baux locatifs de longue durée

Dans l’évaluation de la rentabilité d’un placement immobilier, il faut aussi prendre en compte le revenu cadastral, le précompte immobilier et les centimes additionnels communaux et provinciaux.

Attention, sachez qu’en cas de vente dans les cinq ans, un impôt de 16,50 % sur la plus-value sera de mise !

Le site notaire.be détaille clairement les divers aspects de la fiscalité immobilière.


et je tente de remporter
un chèque rénovation / construction de 5.000



Je partage !

Besoin de conseils pour investir dans l’immobilier ?